La période de professionnalisation

Objectifs

Destinée à certains salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), la période de professionnalisation a un objectif précis : favoriser leur évolution professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Le parcours de formation, qui est individualisé, alterne enseignements théoriques et activité professionnelle et débouche sur une qualification et /ou un diplôme.

Publics concernés

Les salariés en CDI, notamment :

  • Les salariés âgés d’au moins 40 ans ou les salariés ayant plus de 20 ans d’activité professionnelle,
  • Les salariés de moins de 40 ans justifiant d’au moins 6 mois d’ancienneté dans l’entreprise et dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail,
  • Les femmes ou les hommes à l’issue d’un congé maternité ou d’un congé parental,
  • Les salariés envisageant la création ou la reprise d’une entreprise,
  • Les salariés bénéficiant de l’obligation d’emploi (handicapés, invalides).
Financement

Le salarié peut demander à bénéficier d’une période de professionnalisation en mobilisant son DIF. Pendant la formation, le salarié conserve sa rémunération. Si des heures sont suivies en dehors du temps de travail, dans ce cas le salarié perçoit, en outre, l’allocation de formation.

Pour l’entreprise, les prises en charge sont accordées par l’OPCA en fonction des éléments suivants : La proposition pédagogique,, Le coût de la formation.

Démarches

L’employeur peut décider d’organiser une période de professionnalisation au profit d’un salarié qui – sauf formation hors temps de travail – ne peut s’y opposer.

Un salarié peut également demander à bénéficier d’une période de professionnalisation.

L’employeur est libre d’accepter ou non. A noter toutefois que la période de professionnalisation peut être un bon moyen d’utiliser le Droit Individuel à la Formation (DIF).

Après avoir fait le point sur ses expériences, son parcours professionnel et ses motivations, l’employeur propose au salarié une période de professionnalisation.

Les actions de formation sont choisies en fonction des besoins de chacun et organisées en alternance avec l’exercice d’activités professionnelles liées à la conduite de projet.

Un tuteur doit être désigné par l’employeur pour accueillir, aider, informer et guider le bénéficiaire pendant toute sa période de professionnalisation.